Les collections

Flux de soudage: un agent de protection entre deux matériaux

Flux de soudage: un agent de protection entre deux matériaux

Le flux de soudure est un agent de soudage qui empêche la soudure d'interagir avec le milieu environnant (comme l'air). La raison pour laquelle il est si important est que la base et le matériau de remplissage peuvent interagir avec l'atmosphère et provoquer la formation d'oxydes ou d'autres composés indésirables.

Pourquoi le flux est-il si important dans le soudage?

Au cours d'un processus de soudage, le métal de base et la charge subissent des changements de température importants en très peu de temps. Le métal chauffé peut interagir avec l'air environnant et provoquer une oxydation, ce qui crée une couche d'oxyde sur la soudure, réduisant la résistance de la soudure.

Et, ce n'est pas seulement l'oxygène qui peut créer des soudures infectantes, la formation de sulfures et de nitrures peut également nuire à la résistance de la soudure.

CONNEXES: SOUDAGE PAR FRICTION: PROCÉDÉ, TYPES ET AVANTAGES

Comme les gaz comme l'azote sont présents en abondance dans l'atmosphère, les métaux ont de très fortes chances d'être affectés par des inclusions. La couche d'oxyde enlève la résistance à la corrosion du métal.

Cela affecte également la résistance de la soudure. Par conséquent, les techniciens et les ingénieurs recherchent des moyens de s'assurer que l'oxygène n'atteint jamais le cordon de soudure pendant le processus de soudage.

La condition principale pour qu'un flux fonctionne est qu'il doit être inerte vis-à-vis des métaux assemblés. En d'autres termes, aucune réaction ne doit se produire entre le flux et les métaux.

Par conséquent, le choix du matériau de flux dépend des métaux utilisés. En plus d'éviter la formation d'oxydes, le flux de soudure:

  • Crée un laitier protecteur sur le métal fondu
  • Élimine les impuretés du métal du motel
  • Réduit les éclaboussures
  • Empêche le durcissement en ralentissant le temps de refroidissement, etc.

Les flux trouvent des applications dans le soudage à l'arc métallique blindé (SMAW), le soudage à l'arc fourré (FCAW) et le soudage à l'arc submergé (SAW).

Types de flux d'électrode

Pour le soudage, le flux n'est pas utilisé comme application distincte. Ils sont presque toujours présents avec l'électrode. Le flux est enduit sur l'électrode avec une épaisseur de 1 mm à 3 mm.

Certaines électrodes utilisent un flux en leur sein dans une cavité creuse. Dans ce cas, l'électrode recouvre le flux.

Dans le paysage de la soudure à l'arc, les électrodes fourrées sont globalement classées en quatre types différents en fonction de leurs propriétés.

1. Electrode rutile

Le revêtement d'électrode de rutile est fait d'oxyde de titane. Ils offrent un excellent contrôle de l'arc et du laitier au soudeur. En raison de ces propriétés, le revêtement d'électrode rutile est souvent connu comme le type de flux le plus convivial pour les soudeurs.

La quantité de fumées produites par l'électrode est également généralement faible pour l'électrode au rutile. Le flux d'électrode rutile est le choix préféré pour le soudage de soudures hors de position.

2. Flux de base

Le flux basique est composé de carbonate de calcium, de fluorure de calcium, de carbonate de magnésium et de quelques autres composés de protection. L'avantage d'utiliser un flux basique est qu'il se traduit par de meilleures propriétés mécaniques et de faibles niveaux de diffusion d'hydrogène.

Le Basic Flux est le plus préféré pour les aciers à haute résistance. Cependant, le flux de base est beaucoup moins indulgent en ce qui concerne la stabilité opérationnelle et les soudures déplacées.

L'arc est également moins prévisible lorsque le flux de base est utilisé.

3. Revêtement d'électrode en cellulose

Le revêtement d'électrode en cellulose utilise un mélange de cellulose et d'autres composés organiques. Lorsque la cellulose subit des températures élevées lors du soudage, elle se décompose pour produire du monoxyde de carbone et de l'hydrogène.

La production de ces deux gaz confère à la soudure une protection contre l'atmosphère. Ils offrent également une bien meilleure pénétration dans les soudures.

Cependant, le taux élevé de production d'hydrogène peut ne pas convenir au soudage de métaux qui présentent des propriétés d'inclusion d'hydrogène.

4. Revêtement d'oxyde de fer

Le revêtement d'oxyde de fer est un mélange d'oxydes métalliques de fer, de manganèse et de silice. Une fois chauffés, ils produisent un laitier acide fondu.

En raison de la génération élevée d'oxygène, le revêtement d'oxyde de fer ne convient pas pour le soudage de métaux qui subissent facilement une inclusion d'oxygène. Une façon d'éviter l'oxydation de la soudure consiste à ajouter des agents désoxydants avec le noyau de soudage.

La différence entre le soudage MIG et le soudage par flux

Le soudage MIG ou le soudage au gaz inerte en métal est un processus de soudage où l'électrode est introduite dans la soudure à l'aide d'un pistolet à électrode. Par rapport au soudage par flux, le soudage MIG n'a pas besoin d'électrode enrobée de flux car il utilise un gaz de protection pour protéger le bain de fusion des interférences extérieures.

Mais les différences ne s'arrêtent pas là.

Coût

L'équipement de soudage MIG est généralement plus coûteux qu'une installation de soudage à l'arc. Par conséquent, le capital initial pour le soudage MIG est plus que le soudage à l'arc.

Portabilité

Par rapport au MIG, l'équipement de soudage à l'arc fourré est facile à transporter. Il y a moins de composants à déplacer car aucun système n'est requis pour fournir un jet d'air à la soudure.

Facilité d'utilisation

Le soudage MIG est beaucoup plus facile pour un débutant par rapport au soudage par flux. La facilité d'utilisation découle du fait que le soudeur n'a besoin de manipuler qu'un seul composant à la fois. Le soudage par flux nécessite souvent des soudeurs plus qualifiés.

Intérieur ou extérieur

Le soudage MIG n'est pas réalisable à l'extérieur car des facteurs externes comme le vent ou la pluie peuvent réduire considérablement la résistance de la soudure. Pour cette raison, ils sont principalement réservés à une utilisation en intérieur.

Le soudage par flux n'a pas de telles limitations. Ils restent opérationnels même dans des conditions moins favorables.

Épaisseur du métal

Le soudage MIG est utile pour souder des métaux de faible à moyenne épaisseur. Le soudage par flux est efficace pour les métaux plus épais grâce à ses qualités de pénétration profonde.

L'argon est l'un des gaz de protection MIG les plus utilisés dans l'industrie grâce à son prix abordable et ses caractéristiques chimiques inertes.

Conclusion

Le soudage n'est pas seulement le processus d'assemblage des métaux. Une soudure parfaite est le résultat de nombreuses décisions conscientes prises par le soudeur après avoir pris en compte toutes les spécificités impliquées.

CONNEXES: SOUDURE À FROID: JOINDRE DES MÉTAUX SANS CHALEUR

Le flux est une partie inévitable du soudage à l'arc et le choix de celui-ci a un impact considérable sur la qualité finale de la soudure. Les soudeurs suivent une formation détaillée pour se familiariser avec les différentes pratiques de soudage et les composants utilisés pour chaque méthode de soudage.

Le soudage au noyau de flux peut très bien être l'une des méthodes de soudage à l'arc les plus anciennes. Pourtant, c'est l'une des méthodes d'assemblage des métaux les plus efficaces et les plus largement utilisées.


Voir la vidéo: Je fabrique mon établi de soudure (Décembre 2021).